Après les cantonales, la région Savoie a du plomb dans l'aile

Publié le par Delanoe 74

Savoie-2011-graph.jpgLe 2ème tour des élections cantonales du 27 mars 2011 est un succès pour la gauche. En Haute-Savoie, la gauche progresse de 50% en siège en passant de deux à trois sièges. Christian JEANTET (PS) retrouve brillamment son siège avec 60% des voix et Georges CONSTANTIN (PS) confirme sa poussée des municipales en ravissant le siège de Jean DENAIS à THONON OUEST avec 50.27%. La Droite cède également un siège au Centre à St Julien où Antoine VIELLIARD (MODEM) réalise 53.3% des voix. Sur le canton d'Alby-sur-Chéran, l'échec d'Alain BAUQUIS, Maire de St Félix soutenu par l'UMP et son Député, Lionel TARDY, souligne le recul de la Droite parlementaire en Haute-Savoie. 

En Savoie, la poussée est si forte pour la gauche que la Droite risque de perdre la majorité départementale: 17 Gauche, 1 Vert, 15 Droite, 4 Indépendants.

 Résultat inattendu du scrutin cantonal pour l'Assemblée des pays de Savoie.

Si Christian MONTEIL (Droite) retrouvera sans doute sans problème son fauteuil de président du Conseil général de la Haute-Savoie, Thierry REPENTIN (PS) a de bonnes chances de ravir la présidence du Département de la Savoie à Hervé GAYMARD (UMP). Pour l'assemblée des pays de Savoie, le bel attelage menant à une "région savoie" risque de prendre du plomb dans l'aile.

Commenter cet article